Catéchuménat

Toute personne qui n'a pas encore été baptisée peut être baptisée. La seule condition au baptême est la foi, qui doit être proclamée publiquement lors du baptême. Celui qui adhère au christianisme ne change pas seulement son regard sur le monde, il s'engage sur un chemin d'initiation, que l'on appelle catéchuménat, au cours duquel il devient un être nouveau grâce au don du baptême et par sa conversion personnelle. Il est alors un membre vivant du Corps du Christ (cf. Youcat,196).

© Daniel Abel

étapes

  1. Après un temps de première évangélisation, qui conduit à une conversion initiale, le candidat fait son entrée en catéchuménat
  2. Le temps du catéchuménat qui suit, prolonge l'apprentissage à la vie chrétienne par des catéchèses et des rites appropriés. Il mène à l'appel décisif, célébré habituellement au début du carême. 
  3. Le temps de la purification et de l'illumination conduit à la réception des sacrements de l'initiation (baptême, confirmation et eucharistie) lors des fêtes pascales.
  4. La dernière période est le temps de la mystagogie : il permet aux nouveaux baptisés de s'approprier leur nouvelle existence chrétienne.

cheminement

L'initiation chrétienne d'un adulte, c'est l'histoire d'une vie qui rencontre Dieu ; ce cheminement s'étale sur plusieurs années. Avant de demander le baptême, le Seigneur a déjà préparé le coeur de celui qu'Il appelle. Puis il rencontre une communauté chrétienne à laquelle il veut s'attacher : c'est là qu'il va demander à entrer dans l'église.

© Daniel Abel

Contact

Marie-Claude Bouffard
418-681-0655

Au diocèse de Québec